Grippe Aviaire: la filière avicole menacée

0
121

Après la ferme de la région de Thiès , la grippe aviaire a touché le parc national des oiseaux du Djoudj, au nord du pays, et causé la mort d’au moins 750 pélicans blancs. Plusieurs Etats ont interdit l’entrée de volailles du Sénégal sur leurs territoires. C’est la première fois que le pays est concerné par la grippe aviaire. Dans la région de Dakar, éleveurs, vendeurs et clients s’inquiètent.

Reportage avec Mamoudou Keita

Dans notre pays, plus de 42 000 volailles ont été abattus dans la région de Thiès, après la découverte d’un foyer de grippe aviaire. Cette nouvelle inquiètent la filière avicole dont les emplois pourraient être menacés. Khadim Sall a déjà commencé à abattre ses volailles. « Nous avons abattu ces volailles. c’est par ce que nous avons peur du virus .Mais des répercussions économiques, il n’en manque pas ».

Et Mamadou un autre éleveur, il écoule difficilement ses produits depuis le décembre dernier. « Depuis le 31 décembre nous nous sommes confrontés à une mévente totale. On nous dit que le marché est bien approvisionné en poulets .Alors que c’est la grippe aviaire qui en est la cause principale ».

Mais ce n’est pas le cas ,chez Aliou Sene gérant de fast-food. Selon lui cette grippe aviaire n’a pas influencé sa clientèle. « Les clients viennent à merveille .Et la grippe n’a aucune incidence sur nos chiffres d’affaires .Je crois que cette infection n’atteint pas le consommateur ».

Pour rappel, notre pays a interdit l’importation de volailles depuis 2005,ce qui a d’ailleurs entrainé une forte croissance de la filière avicole. Mais avec cette présence de la grippe aviaire, les entrepreneurs de ce secteur ont de quoi s’inquiéter.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici