Expropriation à haut risque à Diass

0
68

En conférence de presse ce samedi, les populations de Soune Sérére, des villages environnants Khessoukhat, Kathialite, Mbadate, Soune, Landou, Léene, Thiambokh ont tapé du poing sur la table avant de lancer un appel à l’Etat du Sénégal. Ce sont les villages gravitant autour de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD);qui sont prêts à se battre jusqu’à leur « dernier souffle » pour garder leur patrimoine foncier qui serait en passe d’être cédé à l’aéroport pour la construction d’infrastructures hôtelières, un centre de maintenance et une école d’aviation.« Nous tenons à informer l’opinion publique nationale et internationale d’une situation grave que nous vivons et qui pourrait déboucher sur des conséquences incalculables si nos droits fondamentaux devaient être violés. En effet, des informations en notre possession et des rumeurs persistantes font état de velléités d’expropriation des seules terres qui constituent aujourd’hui notre patrimoine unique à nous générations adultes et à nos enfants et autres générations futures », avertit le porte-parole des populations de Mamadou Ciss.

IL précise que les populations détiennent sur ces terres non seulement des droits coutumiers traditionnels conformes avec la loi sur le Domaine National mais également des actes administratifs consacrant l’affectation d’une superficie de 72ha 21a 51ca aux populations de Soune Sérére et d’une approbation du projet de lotissement pour la restructuration de notre village comme il en est pour les autres villages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici