Education sexuelle: Ce qu’en dit le Saemss

0
69

L’éducation sexuelle dans les programmes scolaires a suscité moult polémiques sur les réseaux sociaux. Sur ce, le Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire du Sénégal (SAEMSS) rassure les parents d’élèves.

Non à la sexualité

L’école peut être un lieu de dépravation, si jamais nous acceptons que certains modules soient introduits dans nos programmes“, a déclaré lundi Saourou Sène, secrétaire général du SAEMSS, lors d’une conférence de presse.

Rester vigilant

Il ajoute d’avoir pris acte de la déclaration du président de la République du 31 décembre 2020 affirmant clairement qu’il ne saurait être question d’introduire l’éducation sexuelle dans les programmes scolaires au Sénégal. La vigilance s’impose malgré tout, selon le syndicaliste.

L’école, gardien du temple

L’enseignement sexuel ne sera pas accepté dans nos écoles. “S’il s’agit d’aller à une vitesse supérieure, en parlant directement et carrément de sexualité au niveau de l’école, nous ne l’accepterons pas”, a soutenu Saourou Sène. Il estime que l’école est censée être “la gardienne” des valeurs et coutumes sénégalaises, “ne peut pas accepter” l’introduction de modules qui “heurtent nos consciences et notre compréhension des choses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici